« Pourquoi préconisez-vous la pose de lames Fiberon® sur une structure en bois naturel ? »

La réponse est simple :
« Le bois composite ne peut pas être utilisé comme élément porteur !! »

En effet, le module d’élasticité des bois composite a tendance à baisser avec le temps. En résumé, la structure se fragilise en vieillissant et peut, à terme, céder.
Certains fabricants commercialisent néanmoins des lambourdes en composite mais spécifient sur leur notice de pose que celles-ci ne peuvent pas être utilisées sur plot, qu’elles doivent être alors utilisées uniquement sur dalle béton et reposer sur toute leur longueur et ne surtout pas être chevillées dans la dalle.

Comme les notices de pose sont malheureusement peu consultées, nous avons préféré privilégier le principe de précaution en choisissant de ne pas fabriquer d’élément de structure.
Nous préconisons alors le bois naturel (exotique ou pin traité Classe IV), qui peut être posé sur plot ou chevillé dans une dalle béton.

Le Pin traité CL4 peut notamment être approvisionné dans différentes sections pour, ainsi, répondre à tout type de réservations. Son autre avantage est son coût : les lambourdes en pin classe IV sont 2 à 3 fois moins chères que des lambourdes en composite de section équivalente.

Me diriez-vous : « Vos lambourdes en pin ne tiendront pas la route ?!!! »

Si vous isolez vos lambourdes de la dalle avec des cales et appliquez une bande bitumeuse entre la lambourde et le platelage, les risques de pourrissement seront fortement diminués et votre structure en pin classe IV durera au moins aussi longtemps que votre platelage composite.

Enfin, dans le cas où le risque d’humidité permanente est important, il vous est également possible d’utiliser des lambourdes en aluminium. Pour le coup, elles écarteront complétement le risque de pourriture tout en assurant la stabilité de la structure.